Êtes vous ménopausée? Faites le test.

êtes vous ménopausée

Pas toujours facile de savoir, si l’on est ménopausée. Êtes-vous ménopausée ? Effectivement lorsque l’on prend la pilule, ou si l’on est sous stérilet, on n’a pas de repères quant à l’arrêt des règles. En effet, même si vous êtes en période de ménopause, des règles artificielles continuent à survenir, rendant difficile le diagnostic. La pilule n’empêche pas la ménopause d’apparaître, mais elle cache les symptômes annonciateurs comme l’arrêt des règles.

La solution principale est de faire un examen sanguin nommé le FSH, qui sert à mesurer le taux d’hormones folliculostimulantes. Si le taux de FSH est élevé, c’est que vous êtes soit en pré ménopause, soit en ménopause. Pour pouvoir faire cet examen sanguin, il faut avoir arrêter la pilule au minimum un mois, ou se mettre sous contraceptif progestatif.

 A quel âge est-on ménopausée ?

La ménopause survient entre 45 et 58 ans, mais l’âge moyen se situe entre 49 et 52 ans L’hérédité conditionne souvent l’âge de la ménopause, par exemple si votre mère a été ménopausée à l’âge de 50 ans, il y a de fortes chances que vous soyez ménopausées au même âge.

Certaines femmes vont vivre, une ménopause précoce, entre 35 ans et 45ans, en général ce type de ménopause comportent beaucoup d’effets secondaires et il est important dans ce cas-là, de vous traiter rapidement.

 La péri ménopause ou pré ménopause :

 Elle peut durer, entre 2 à 5 ans, c’est une période où les hormones sont en plein bouleversement.  Durant cette période les règles vont être irrégulières, vous pouvez déjà ressentir des symptômes comme les bouffées de chaleur, des sautes d’humeur…Mais certaines femmes ne ressentiront aucun symptôme.

Durant cette période si vous êtes sous traitement contraceptif, il ne faut pas l’interrompre car vous pouvez toujours tomber enceinte.

Aucun traitement médicamenteux est prévu à cette période, parce qu’il est difficile d’en adapter un, en raison des irrégularités des sécrétions hormonales des ovaires. On considère être en ménopause, lorsque les règles ne se sont pas manifestées durant une période de 12 mois consécutifs.

Êtes-vous ménopausée ? Faire le test :

Mes conseils :

La ménopause est une période charnière pour les femmes, certaines la vivront sans trop de difficultés, mais d’autres par contre seront confrontées aux symptômes récurrents de la ménopause. Il existe beaucoup de traitements naturels pour vivre une ménopause épanouie. La phytothérapie, l’aromathérapie, les compléments alimentaires, les thérapies de relaxation, le sport etc….

Êtes-vous ménopausée, là est la question, j’espère ce test vous aura éclairé.

Merci d’avoir visité mon blog, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à me poser des questions. Corie.

14 Commentaires sur “Êtes vous ménopausée? Faites le test.

  1. khederico says:

    bonsoir et merci bq pour ce test mais moi je ne comprends pas pourquoi je n ai pas de vrais règles et j ai des douleurs dans mon ventre des migraines pendant avant et après mon cycle ça fait 5ans de cela mon gynécologue m à dit que je n ai rien ç la perimenopause et je ne peux pas prendre de traitement chimique et ce moi ç à fait presque une semaine que j ai juste des petites taches avec bq de douleur et de chaleur je prends de tisane de sauge ça calme mais je n ai pas de règles

  2. Corie says:

    Bonjour, apparemment vous êtes en périménopause, certains symptômes de la ménopause se manifeste à ce moment là. Il existe un examen par prise de sang qui mesure le taux d’hormone folliculostimulante(FSH)qui permet de confirmer si vous êtes ménopausée ou pas. Les gynécologues en général le prescrivent lorsque l’on est toujours sous pilule contraceptive. Vous pouvez toujours essayez de soulager vos symptômes par les remèdes naturels. Les tisanes c’est bien, vous pouvez en parallèle utiliser des huiles essentielles,(comme l’huile essentielle de sauge sclarée) c’est efficace pour traiter plusieurs symptômes comme les bouffées de chaleur, le stress, les sautes d’humeur, l’insomnie…Vous pouvez agir aussi sur ces symptômes en changeant votre alimentation, il faut privilégier des aliments riches en phyto-œstrogènes. Je publie cette semaine (jeudi) un article sur comment combattre les bouffées de chaleur avec les huiles essentielles. Pour ma part, j’ai choisi de soigner ma ménopause uniquement par des remèdes naturels, je n’ai pas pris le THS, mais ceci est mon choix. Dans l’immédiat si le gynécologue n’a pas défini que vous êtes ménopausée, effectivement vous ne pouvez pas encore prendre ce traitement, essayez les traitements naturels. Le stress est aussi un facteur qui accentue les symptômes, il faut essayer de ne pas trop stresser. Je vous souhaite bon courage et merci de me suivre sur mon blog. Corie.

  3. Chantal says:

    J ai 56 ans, sous luteran 10 depuis des années. Pas de bouffées de chaleur, un peu de sécheresse vaginale, quelquefois des ovaires fonctionnels, bref, je ne sais pas si je suis ménopausée.

  4. Corie says:

    Bonjour Chantal, Il existe un examen par prise de sang qui mesure le taux d’hormone folliculostimulante(FSH) ce qui permet de confirmer si vous êtes ménopausée ou pas. Les gynécologues en général le prescrivent lorsque l’on est toujours sous pilule contraceptive. Il faut savoir que d’une femme à l’autre les symptômes de la ménopause ne se manifeste pas toujours de la même façon. Il existe même un petit pourcentage de femmes qui ne ressentent aucun des symptômes à part l’arrêt des règles, elles ont de la chance. A 56 ans il est fort possible que vous soyez ménopausée, mais faites vous confirmer cela par votre médecin ou gynécologue en faisant faire cet examen le FSH. En espérant avoir répondu à votre question, je vous souhaite de vivre une ménopause épanouie. A bientôt Corie.

  5. Carole Di Fiore says:

    Bonjour,
    J’ai 51 ans et bientôt 52.
    Je prenais la pilulle jusqu’à dernièrement.
    J’ai passé le test pour le FSH et mon taux était à 37,5. Selon l’échelle je serais en ménopause.
    Mon gynéco m’a dit de cesser la pilulle pcqu’apparemment il y a plus d’inconvénients que d’avantages.
    Je dois maintenant utilisé un autre moyen de contraception. J’ai le même partenaire depuis 30 ans et je déteste les condoms.
    Une suggestion?
    Merci

  6. Corie says:

    Bonjour Carole,
    Je pense qu’il y a fort peu de chance que vous tombiez enceinte si vous êtes ménopausée, mais c’est on jamais. Il existe comme moyen de contraception les spermicides, qui sont vendus en pharmacie sans ordonnance, mais je ne sais pas si c’est suffisamment efficace. Vous devriez en parler à votre médecin, pour voir ce qu’il en pense. Cela se présente sous forme de crèmes ou d’ovules. Apparemment c’est un moyen de contraception, moins sur que les condoms ou la pilule.
    En espérant avoir pu vous aider, merci pour votre visite sur mon blog. A bientôt Corie.

  7. Guylaine says:

    Bonjour, j’ai 50 ans, j’aimerais savoir si je doit prendre des hormones…j’ai eu l’ablation de l’utérus en 2011 et l’ablation de la glande thyroïde en 2016…depuis un an que j’ai quelques symptômes de ménopause( bouffé de chaleur, fatigue et changement d’humeur) Est-ce qu’il existe un examen qui peut être fait? Je prend du synthroide 137mg présentement pour ma glande….Merci

  8. Annie Vienet says:

    Bonsoir,depuis 4mois «plus de regles»mais des grosses douleurs aux deux poignets dans les mains aux doigts de la main et aux les gros orteils.j’ai du aller consulté mise sous attelé du poignet droit et repos ce qui m’a soulagé mais je crains que les douleurs reviennent à la reprise de l’activité professionnelle. Que faire je prends au quotidien du cartilage de requin.Merci d’avance de me prodiguer vos conseils.

  9. Corie says:

    Bonjour Annie,
    Les douleurs articulaires à la ménopause sont malheureusement fréquentes. J’ai moi même à une période beaucoup souffert de douleurs dans les genoux, ce qui m’a le plus aidé se sont les huiles essentielles. Vous trouverez sur le blog un article “soigner les douleurs articulaires liées à la ménopause”, avec la liste des huiles essentielles qui aident à soulager les douleurs articulaires.Je vous souhaite bon courage, et je me tiens à votre disposition pour de plus amples renseignements.
    Corie.

  10. Corie says:

    Bonjour Guylaine, veuillez m’excuser pour le temps pris pour vous répondre, je suis actuellement très occupée par le blog. Je crée une boutique en ligne et cela me prends beaucoup de temps. Concernant votre question il m’est difficile de vous répondre n’étant pas médecin. Par contre je sais qu’il existe un examen par prise de sang pour définir définitivement si vous êtes ménopausée qui mesure le taux d’hormone folliculostimulante(FSH). Je vous conseille de vous tourner vers votre gynécologue qui sera habilité à vous répondre. Bonne continuation. Corie.

  11. Laura Shin says:

    bonjour j’ai 49ans et la derniere fois que j’ai eu mes regles c’etait vers mi octobre . En novembre et decembre j’ai pas eu mes regles je me demandais si je suis en pré ménopause

  12. Corie says:

    Bonjour Laura,

    En réponse à votre question, il est possible que vous soyez en pré-ménopause, mais le seul moyen de le savoir est de faire un examen sanguin nommé le FSH. Pour ma part cela a commencé par des règles irrégulières, à l’époque mon médecin généraliste me disait que j’étais trop jeune pour être ménopausée, j’avais 47 ans. L’examen sanguin a confirmé que j’étais ménopausée.
    En espérant avoir répondu à votre question.
    Amicalement Corie.

  13. Karine says:

    Bonjour je suis sous cerazette depuis environ 3 ans et cela fait quelques temps sue je ressens des bouffees de chaleur le jour comme la nuit je dors mal et recemment j’ai des douleurs dans les 2 avant bras et d’autres symptomes de la premenopause je me demande si je dois arreter cerazette? Et si je suis en premenopause je ne sais pas car etant sous cette pillule je n’ai pas de regles merci beaucoup de votre reponse

  14. Corie says:

    Bonjour Karine,

    Lorsque l’on est sous contraceptif oral, la seul façon de savoir si l’on est en préménopause ou en ménopause est de faire une prise de sang qui permet de mesurer le taux d’hormone folliculostimulante (FSH). Surtout n’arrêtez pas tant que vous n’avez pas fait ce test. Au vu des symptôme que vous décrivez il est fort possible que vous soyez en ménopause.Parlez en à votre médecin. Pour ma part, lorsque j’ai commencé à ressentir les premiers symptômes, j’avais 47 ans, le médecin m’avait dit que cela n’était pas possible que j’étais trop jeune pour être en ménopause. J’ai insisté et le test sanguin a confirmé mes soupçons;
    En espérant avoir répondu à votre question.
    Amicalement.
    Corie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.