Insomnie à la ménopause, ses remèdes.

insomnie à la ménopause

Les méthodes naturelles pour vaincre l’insomnie à la ménopause.

Lorsqu’on la vit on a l’impression de vivre un cauchemar. Je l’ai vécu moi-même pendant 2 ans, jusqu’à ce que je prenne les choses en main. L’insomnie à la ménopause est provoquée par la diminution progressive des taux d’œstrogènes et cela induit une détérioration du sommeil. Le fait de ne pas dormir prédispose à l’anxiété et à la dépression. On est considéré insomniaque si l’on a des problèmes de sommeil au moins 3 fois par semaine sur une durée d’un mois. L’insomnie liée à la ménopause est difficile à régler, mais pour commencer il faut revoir votre hygiène de vie. Ces règles d’hygiène vie peuvent s’appliquer à toutes sortes d’insomnies.

Les règles d’hygiène de vie.

En premier, avoir des horaires réguliers pour aller se coucher, pour que votre horloge biologique interne fonctionne bien. Evitez la caféine, la théine et l’alcool après 17 heures, ce sont des excitants. Dormir dans une chambre propre, rangée, aérée. La température de la chambre ne doit être ni trop élevée, ni trop basse, dans l’idéal, elle doit se située entre 18 et 20 degrés. Aucune lumière ne doit filtrée, être dans le noir absolu aide à trouver le sommeil, si cela n’est pas possible, utiliser un masque de nuit. Passer moins de temps au lit, si vous n’arrivez pas à dormir, levez vous, prenez un livre, mais ne regardez surtout pas la télé ou d’ autres écrans dont la luminosité vous empêcheront de vous rendormir. insomnie-a-la-menopause Pendant les réveils nocturnes même si cela vous semble difficile, ne regardez pas l’heure, car cela va vous stresser et du coup vous empêchez de vous rendormir. Faire des exercices de relaxation avant de vous mettre au lit, du style respiration yogique, écoutez des musiques  de relaxation. Prendre un bain aux huiles essentielles, vous apportera détente et apaisement, la température de l’eau doit être au maximum à 38 degrés. Cela vous permettra d’abaisser votre tension nerveuse. Ne pas faire de sport le soir, mais par contre en faire dans la journée, vous aidera à vous resynchroniser. Pour stimuler votre horloge interne choisissez plutôt des sports d’extérieurs comme le footing, la marche à pied ou le vélo. Pratiquer aussi le yoga peut vous permettre de mieux dormir, il existe des positions de yoga spécifiques pour favoriser le sommeil. Avoir une alimentation équilibrée, manger léger le soir, et si possible dîner deux heures avant le coucher.

Les tisanes pour réguler votre sommeil durant la ménopause.

Les tisanes peuvent être une solution naturelle, sans effets secondaires, pour vous aider à retrouver un sommeil réparateur: insomnie-a-la-menopause La tisane pour lutter contre les éveils prématurés: le coquelicot Les tisanes pour combattre le stress: l’aubépine, le passiflore, la valériane. Les tisanes pour l’endormissement: le tilleul, la verveine, la camomille.

Les huiles essentielles une bonne solution naturelle pour lutter contre l’insomnie à la ménopause.

En diffuseur, les huiles essentielles vont vous permettent de créer une ambiance apaisante dans votre chambre, à diffuser avant le coucher. Certaines peuvent être ingérées en tisane ou ajoutées à l’eau de votre bain. Vous pouvez aussi les déposer sur un sucre ou dans une cuillère de miel à avaler ou sur un comprimé neutre que l’on trouve en pharmacie. L’huile E de lavande, l’huile E de mandarine, l’huile E angélique, l’huile E de marjolaine, l’huile E de basilic.L’huile E de Bigaradier, l’huile E de géranium bourbon, Ylang Ylang, menthe poivrée, pamplemousse Toutes ces huiles essentielles ont fait leur preuve pour lutter contre les insomnies liées à la ménopause. Certaines calment le stress, d’autres favorisent l’endormissement, et d’autres la relaxation.

Les remèdes de grand mère pour résoudre l’insomnie à la ménopause.insomnie-a-la-menopause

Lutter contre le stress source fréquente de l’insomnie à la ménopause avec: Une infusion de romarin , que vous laissez infuser une dizaine de minutes, filtrez la et ajoutez y du miel. Boire un verre de lait chaud auquel on ajoute une cuillère de miel, à boire 30 minutes avant le coucher. Faire une infusion d’ortie, prendre une cuillère à soupe de feuilles d’ortie séchées, ajoutez-y de l’eau chaude et laissez infuser 10 minutes, ensuite buvez la.

Mes conseils.

En suivant les conseils que je vous ai prodigué dans cet article, vous devriez arriver à vaincre ce problème de sommeil. Cela ne se fera pas en une nuit, soyez patiente, donnez le temps à l’organisme de retrouver son horloge interne. Si par exemple une huile essentielle ne vous semble pas marcher sur vous? essayez en une autre. L’alimentation est primordiale à cette période de votre vie. C’est la première règle à appliquer. Non seulement cela vous aidera à mieux dormir mais aussi à régler les autres symptômes de la ménopause tel que la prise de poids, les problèmes articulaires, les bouffées de chaleur….. Bon courage et bonnes nuits à venir !!!! Merci d’avoir visité mon blog, et n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à me poser des questions. Corie.

2 Commentaires sur “Insomnie à la ménopause, ses remèdes.

  1. MARTINE says:

    Bonjour,
    J’ai 57 ans et je vis l enfer la nuit…..J’ai essayée quantités de choses dont yoga….Respiration cohérence cardiaque…Je change régulierement de marques d aide au sommeil , parfois ça fonctionne a peu près un moment et puis plus du tout……Je pratique le reiki mais ….Moi qui n’avait jamais eue de soucis de sommeil , je suis servie depuis 3 ans…Pourriez vous me dire quels aliments favorisés le soir pour le sommeil..
    Merci
    Martine

  2. Corie says:

    Bonjour Martine, sincèrement je vous plains, j’ai vécu durant deux bonnes années ce que vous vivez actuellement et c’est très dur. Je ne le souhaiterais pas à mon pire ennemi.Si vous avez des problèmes pour vous endormir en début de nuit, il faut privilégiez des aliments contenant de la mélatonine; comme les fraises, l’ananas, la banane, les asperges, les noix, l’oignon, les graines de courges , les graines de chia. Pour l’ensemble des troubles du sommeil, il faut manger des aliments qui contiennent du tryptophane, précurseur de la sérotonine, comme le riz complet, les pâtes complètes, les poissons (gras c’est mieux), les légumineuses, les œufs, la banane, les amandes, les noix de cajou. Il faut éviter de manger trop de protéines et privilégiez les glucides. Avez vous essayé les huiles essentielles, cela m’a vraiment aidé. Je vais faire un article cette semaine avec les synergies (mélange)d’huiles essentielles pour lutter contre les troubles du sommeil.Les fleurs de Bach peuvent être aussi d’une grande aide dans la mesure où vous arrivez à définir exactement vos symptômes et trouver celle qui vous convient. J’espère avoir pu vous aider, et je vous souhaite du courage pour lutter contre ce problème. Merci de me suivre sur mon blog. A bientôt Corie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.