Relaxation avec la musicothérapie.

musicotherapie-menopause

La musicothérapie pour se relaxer à la ménopause.

La musicothérapie, une méthode de relaxation idéale à la ménopause. Elle est utilisée depuis l’antiquité pour ses vertus apaisantes et curatives. C’est une branche reconnue par la psychothérapie et est fait partie intégrante de l’art thérapie.

Les symptômes de la ménopause tel que le stress, les sautes d’humeur, l’insomnie, la dépression, les douleurs articulaires peuvent être soulagés grâce à la musicothérapie.

Cette thérapie n’est pas encore reconnue même si elle est utilisée dans de nombreux hôpitaux. La musicothérapie, partage un certain nombre de points communs avec les autres formes de psychothérapies. La musique active dans le cerveau les centres d’émotions. On dit bien que « la musique adoucit les mœurs ». Il existe des musiques et des sons au pouvoir relaxant. La musique a beaucoup de pouvoir.

Pensez par exemple à une chanson qui vous rappelle un souvenir, bon ou mauvais, votre centre d’émotion va vous renvoyer vers les émotions négatives ou positives que vous rappelle ce souvenir.

Les bienfaits de la musicothérapie.

relaxation-menopause

Cette thérapie améliore beaucoup de symptômes de la ménopause.

  1. Elle améliore le sommeil, mettez une musique relaxante avant de vous coucher et vous aurez moins de mal à vous endormir
  2. Elle atténue le stress, l’anxiété.
  3. La musicothérapie diminue la perception de la douleur et améliore la tolérance à la douleur du mal de dos, et des douleurs articulaires.
  4. Elle améliore l’humeur, la musique peut vous amener vers beaucoup de joie et de relaxation.
  5. Elle soulage certains symptômes de la dépression et permet de diminuer les antidépresseurs.

Il existe peu de centres spécialisés en musicothérapie, j’ai trouvé sur internet une liste de musicothérapeutes, cliquez ici pour la voir. Le thérapeute est une personne qui a suivi un cursus universitaire, c’est un spécialiste.

Comment se déroule une séance de musicothérapie ?

musicotherapie-menopause

Il existe deux sortes de musicothérapie, la passive ou l’active.

L’active :

Elle peut se pratiquer ou seule ou en groupe. La patiente participe, soit par des chants, soit en pratiquant un instrument (percussion,etc), ou même des objets sonores. Vous improvisez, peu importe que vous soyez mélomane ou pas, l’esthétique sonore n’a aucune importance. Il s’agit pour la patiente d’exprimer ses sentiments refoulés, cela permet de se défouler. L’instrument ou la voix se font porte-parole du patient. Ensuite avec le thérapeute, ensemble vous tenterez de donner un sens aux sons que vous avez produit. Cette méthode fait appel à votre créativité.

La passive:

Elle se pratique plutôt seule. La patiente ne participe pas en jouant ou en chantant, elle est à l’écoute. Elle ne se contente pas seulement d’écouter, elle utilise aussi son imagination, en écoutant des musiques choisies auparavant avec le thérapeute. Elles sont choisies en fonction de l’état d’esprit de la personne, afin de trouver la problématique de la patiente, que se soit d’ordre psychologique, ou physique. Au fur et à mesure de la thérapie les musiques vont évoluées pour pouvoir se rapprocher de la problématique de la patiente. La musicothérapie a pour but de déclencher des émotions précises afin d’ouvrir un dialogue avec le thérapeute qui pourra ensuite vous aider.

Mes conseils.

Même si la musicothérapie peut aider pour les problèmes physiques, elle est plus orientée sur les problèmes psychologiques de la ménopause, comme le stress, l’anxiété, la dépression. Si vous ne trouvez pas de thérapeute près de chez vous, vous pouvez toujours écouter des musiques relaxantes que l’on trouve facilement ou sur internet ou dans les commerces. La thérapie active peut être pour vous l’occasion de vous rendre compte que vous avez des talents musicaux ! Bonne relaxation.

 

Merci d’avoir visité mon blog, et n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à me poser des questions.

Corie.

  •   
  •   

Un commentaire sur “Relaxation avec la musicothérapie.

  1. Sweetlilou says:

    Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe deux approches en musicothérapie : active et réceptive. L’approche active privilégie le chant, la créativité par la composition ou exécution de mouvements en rythme avec la musique. L’approche réceptive met l’accent sur l’écoute. Cette forme aide à stimuler la concentration et la mémoire. Elle peut aussi exhumer des émotions anciennes que le thérapeute peut utiliser pour sa démarche thérapeutique. En savoir plus sur:http://relaxation.confort-domicile.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.