Palpitations cardiaques à la ménopause.

Les symptômes de la ménopause sont souvent mal vécus par les femmes ménopausées, et parmi eux, les palpitations cardiaques sont des facteurs aggravants de ce ressenti. J’ai moi même vécu ce symptôme durant la pré-ménopause, et cela m’a fait vraiment peur. à l’époque je croyais avoir des problèmes cardiaques. C’était très angoissant.

Définition de palpitations cardiaques.

Les palpitations cardiaques sont des sensations fortes de battements irréguliers du cœur. En clair c’est des modifications du rythme cardiaque. Ces battements sont en général plus rapides, plus forts que la normale. Cela peut durer quelques secondes à plusieurs heures, elles peuvent être quotidiennes ou apparaître occasionnellement. En temps normal le cœur réalise entre 60 et 100 battements à la minute, lors des palpitations il bat au delà de 100 battements à la minute. En  période de pré-ménopause, les palpitions cardiaques sont une conséquence directe des niveaux inférieurs d’œstrogènes, ce qui conduit à une sur-stimulation du cœur. Une aussi grande baisse de la production d’hormones peut-être liée à une augmentation de la fréquence cardiaque, appelée arythmie.

Que faire en cas de palpitations cardiaques?

La première chose à faire est bien sur, d’aller voir un médecin, pour voir si c’est lié à la ménopause et dans ce cas là rien de grave. Le médecin déterminera s’il y a une cause sous-jacente plus grave. Même si ces palpitations sont généralement inoffensives, il ne faut pas les prendre à la légère. Il est possible de diminuer l’intensité de ce symptôme en ajustant votre style vie.

Les solutions pour vaincre les palpitations cardiaques.

palpitations cardiaques

Le traitement hormonal substitutif est une façon de venir à bout des palpitations, il permettra de supplémenter votre organisme en œstrogènes supplémentaires pour remplacer ceux qui diminuent naturellement.

L’alimentation, peut vous aider à gérer les palpitations cardiaques.  Pour celles qui comme moi, ne désirent pas prendre le THS, il suffit d’orienter votre alimentation vers des aliments contenant des œstrogènes. En augmentant votre taux d’œstrogènes, vous arriverez à diminuer un grand nombres des symptômes de la ménopause. Il faut absolument  éviter les stimulants comme la nicotine la caféine, la théine… Manger aussi des aliments riches en oméga 3, comme les poissons gras, ils participent au bon fonctionnement du système cardio-vasculaire.

Par les thérapies antistress. Le stress vécu à la ménopause, peut être un facteur déclenchant de palpitations cardiaques, il faut apprendre à se relaxer, à réduire votre niveau de stress. En cas de stress, les glandes surrénales sécrètent des substances qui augmentent le rythme cardiaque. Il faut pratiquer des thérapies de relaxation, comme la sophrologie, la méditation, la musicothérapie, le yoga du rire, etc…

Par la respiration, vous pouvez apprendre la respiration abdominale, qui est d’une grande aide, en cas de palpitations ou de stress. Je la pratique souvent. La respiration influence le système nerveux qui régule le rythme cardiaque.

  • Prendre une inspiration lente, faites gonfler lentement la partie ventrale en partant du pubis jusqu’au haut de l’estomac, poussez, le nombril vers l’extérieur. Remplissez vos poumons le plus possible sans bouger la cage thoracique. Puis bloquez la respiration durant deux secondes.
  • A l’expiration, laissez le nombril revenir naturellement à sa place, sans effort, puis contractez l’abdomen, en rentrant le nombril. Videz complètement les poumons, et laissez les vides durant deux secondes, le ventre rentre à l’intérieur. Puis relâchez, le nombril va remonter.
  • Faire une deuxième inspiration  toujours par le nez et cette fois ci expirez toujours lentement par la bouche.

Mes conseils.

Je pense que c’est le sport qui m’a le plus aidé à gérer ce symptômes. Il est prouvé que les femmes ménopausées pratiquant du sport, souffre moins que les autres de palpitations cardiaques. La pratique d’un sport est bénéfique pour le cœur. Les efforts favorisent la diminution de quantité d’hormones de stress. L’idéal est de faire une activité modérée et prolongée, comme la marche et le vélo, à pratiquer 30 minutes minimum par jour. Le Yoga est aussi un sport adapté pour soigner les palpitations cardiaques, il aide à gérer le stress.

Je fais du yoga 3 à 4 fois par semaine, je marche beaucoup, et je prends régulièrement des tisanes anti-stress. J’ai très vite réussi à faire disparaître les palpitations en appliquant ces conseils. Mais n’hésitez pas à consulter votre médecin, pour déterminer la cause de vos palpitations.

Merci d’avoir visité mon blog, et n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à me poser des questions. Corie.

 

palpitations cardiaques

COMMENTS

  • Djanet

    Merci pour tout vos conseils

  • Corie

    Merci pour ce gentil commentaire,n’hésitez pas à me poser des questions si vous en avez besoin, à bientôt sur le blog. Corie

  • catherine

    Bonjour, J’ai 58 ans ménopause confirmée depuis 7ans. Depuis 2 semaines j’éprouve une sensation de mal être, palpitations, tension qui fait le yoyo. Traitée depuis 14ans pour des crises de panique je suis sous paroxétine et bétabloquant. Mais je pense que ce n’est pas un épisode d’anxiété car l’équivalent du xanax n’a eu aucun effet un soir où je me sentais particulièrement mal. Je pratique le yoga depuis 7 ans à raison d’un cours par semaine de 1h30 et je marche tous les matins 20mn minimum. Tous les gynécologues auxquels j’ai eu affaire au cours de ma vie ont refusé de me prescrire un THS au prétexte que ma mère était décédée d’un cancer du sein à 46ans. Celle que je vois en ce moment me l’aurait donné mais ne le fait pas car elle considère que ma ménopause est confirmée et que ce serait inutile. Que puis-je faire pour vérifier si ce sont mes hormones qui me jouent un vilain tour ? Merci

  • Magland

    Bonjour je vis exactement ces symptômes actuellement, dûs à la ménopause. Ce que vous conseillez a suffit pour atténuer ces symptômes ? Vous n’avez pas eu besoin de traitement hormonal ?

  • Corie

    Bonjour Magland,

    Comme je lé4cris dans mon article il faut prendre conseil auprès de votre médecin. Je n’ai effectivement pas eu besoin du traitement hormonal, mais il faut dire que c’est un choix personnel, je ne désirais pas le prendre quelque soit mes symptômes et j’en ai eu beaucoup. Je pense que j’ai réussi à gérer mes palpitations cardiaques et le stress engendré par ce symptômes, surtout grâce à la respiration. Il m’arrive encore, mais peu souvent de commencer à ressentir une crise, et je la gère très bien avec la respiration. Je fais aussi du yoga, et cela m’a beaucoup aidé jusqu’à présent. Surtout prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir quelle en est la cause. C’est surement dû à la ménopause mais il faut vérifier. Je vous souhaite plein de courage car je me souviens comme cela était désagréable à vivre. Essayez la respiration abdominale, cela aide pour plein de choses. Merci pour votre visite sur le blog en espérant avoir répondu à votre question. Corie.

  • Corie

    Bonjour Catherine, il m’est difficile de vous répondre au vu de votre passé médical. En tous les cas je sais qu’il existe un examen par prise de sang pour définir définitivement si vous êtes ménopausée qui mesure le taux d’hormone folliculostimulante(FSH). Je pense qu’il faut écouter votre médecin. Par contre vous pouvez essayer de gérer comme moi vos crises de palpitations en faisant des thérapies de relaxation comme la respiration abdominale, ou pour gérer votre stress essayez la sophrologie. Cela de toute façon ne peut pas vous faire de mal, au contraire. Je vous souhaite sincèrement d’aller mieux, et j’espère avoir répondu en partie, à votre question. Merci pour votre visite sur le blog. Corie.

  • Nathalie

    Bonjour à toutes,
    Depuis plusieurs mois j ai des palpitations surtout la nuit et au petit matin, je suis allée chez le cardiologue et tout est normal, j ai vécu des mois très difficiles car mon sommeil était très perturbé et je me sentais vidée. ..je suis allée voir des médecins et à part me dire trop stressée. ..je repartais avc mon mal être et du Xanax qui m aneantissait totalement et qui ne diminuait pas les pallpitations. Même autour de moi je m apercevais que j ennuyais tout le monde et les gens me disaient même que c était ds la tête. Et puis je suis retournée voir mon cardiologue qui m a dit qu il fallait que je prenne du magesium en quantité suffisante pour diminuer l effet de deux hormones la cortisol et l adredaline. J ai essayé c est en prenant la marque Solgar Magesium B6 (2 comprimés ) que j ai pu voir clairement la différence ( pas pour faire de la pub mais j en ai essayé plusieurs qui étaient inneficaces) je prends également du omezelis aux plantes qui est également fait pour détendre et diminuer les palpitations. Depuis je revis, j’ ai diminué café the. .je bois très peu d alcool car sinon j ai des palpitations. J ai eu une confirmation par mon gynéco que mes oestrogenes commençaient à baisser ! Ce n était donc pas ds ma tête.
    J espère que cela pourra vous aider.
    Nathalie

  • Corie

    Mais non bien sur ce n’est pas dans la tête, c’est vraiment un symptôme que l’on peut rencontrer à la ménopause, ceci dû à la baisse des oestrogènes. Moi aussi à l’époque je l’ai mal vécu. Pour ma part j’ai réussi à les vaincre grâce aux thérapies de relaxation. Mais merci beaucoup Nathalie pour avoir partager votre expérience et vos conseils, ils peuvent apporter une solution à d’autres femmes confrontées à ce problème.
    Merci à bientôt sur le blog Corie.

  • KINGUE ESSON LEA

    Bonjour Mme,
    je suis agée de 55 ans, ménopause non confirmée, arret des menstrues depuis sept (07) mois, je la suspecte quand meme! J ai fait des examens cardiaques, sanguins, j’étais anémiée; au bout d’un mois, j’ai refait, anemie éradiquée, mais palpitations persistantes mais modérées! J ai lu votre commentaire et vos conseils, j’en tiendrai compte! Merci, bonne journée!!

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.