20 plantes pour traiter la ménopause.

Vous avez fait le test de la ménopause et c’est confirmé par votre médecin, vous êtes ménopausée. Il y a deux solutions soit prendre le traitement hormonal substitutif, soit comme moi prendre la décision de se soigner par des moyens naturels. Ceci est une question de choix. pour ma part cela m’a paru évident, puisque je me soigne pratiquement qu’avec des remèdes naturels. Je vous ai choisit 10 plantes pour traiter la ménopause, celles que j’utilise pour pallier aux symptômes de la ménopause.

Les symptômes de la ménopause:

Je vous fais une liste de ces symptômes, même si je l’espère pour vous, vous n’allez pas tous les ressentir. Vous devez déjà en ressentir depuis quelques temps, puisque la ménopause n’arrive pas d’un seul coup, on est déjà sujette à certains de ces symptômes en pré-ménopause.

  • Les bouffées de chaleur,est l’un des symptômes le plus ressenti par les femmes ménopausées.
  • Les douleurs articulaires sont aussi fréquentes à cette période, les faibles niveaux d’oestrogène pendant la ménopause entraînent une augmentation des cas d’inflammation.
  • La fatigue chronique, une fatigue avec le sentiment de faiblesse et de grand manque d’énergie.
  • La prise de poids malheureusement fait aussi partie des symptômes pendant cette période, rétention d’eau, crise de boulimie, et une modification de la silhouette en raison des transformations hormonales.plantes pour traiter la ménopause
  • Les problèmes de mémoire,  nombreuses sont les femmes qui  constatent qu’elles ont du mal à se souvenir de certaines choses, elles font l’expérience de blocages mentaux, ou ont des difficultés à se concentrer. Ces trous de mémoire sont associés à de faibles niveaux d’œstrogène et à des niveaux de stress élevés. Ce n’est pas définitif, heureusement.
  • La sécheresse vaginale et des troubles urinaires, un symptôme qui en général ne dure pas, environ une année, mais qui peut être très handicapant.
  • La baisse de libido, Chez les femmes ménopausées, la principale cause de faiblesse de la libido résulte d’un déséquilibre hormonal.
  • Les sautes d’humeur pendant la ménopause sont  le plus souvent causées par des changements hormonaux. Les faibles niveaux de œstrogènes peuvent avoir un effet négatif sur les neurotransmetteurs dans le cerveau qui sont responsables de la régulation de l’humeur.
  • L’insomnie, un  problème récurrent durant cette période, dû aux dérèglements hormonaux. Se réveiller plusieurs fois pendant la nuit, tourner et se retourner, sont tous les troubles du sommeil liés à la ménopause.
  • Les palpitations cardiaques, le déficit en œstrogènes peut sur stimuler les systèmes nerveux et circulatoire, ce qui provoque des battements irréguliers cardiaques et des palpitations lors de la ménopause.
  • Le relâchement de la peau. La peau qui permet de sa fermeté, les rides qui s’accentue, ceci dû au ralentissement de la production de collagène.

Les plantes pour traiter la ménopause.

Trouver la solution avec les plantes pour traiter la ménopause, à chaque symptômes sa plante.

Pour lutter contre les bouffées de chaleur.

l’hamamélis pour les bouffées de chaleur nocturne. A prendre tous les soirs avant de se coucher, en infusion.

Le trèfle pour les bouffées de chaleur diurnes, à boire deux fois par jour en infusion

Pour les douleurs articulaires.

plantes pour traiter la ménopause
plantes pour traiter la ménopause

l’harpagophytum à prendre sous forme de gélules, 2 gélules par jour pendant minimum 3 semaines.

Le cassis, pour son action anti-inflammatoire, à prendre en tisanes à raison de 2 à 4 cuillères à café de feuilles par tasse, 3 tasses par jour.

Pour la fatigue.

le ginseng pour son effet stimulant. A prendre le matin, sous forme de gélules 60 à 80 mg par jour pendant 1 mois.

La spiruline pour son effet stimulant sur le système immunitaire. A prendre en comprimé la première semaine 1 à 2 comprimés et ensuite pendant 5 semaines 4 comprimés par jour.

Pour lutter contre la prise de poids.

Le konjac pour son effet coupe faim. A prendre sous forme de capsules, prendre 1 g une heure avant chaque repas en buvant 200ml d’eau.

Garcinia cambogia, permet de couper la faim émotionnelle. A prendre 1/2 heure avant les repas, 2 gélules par jour.

Pour les problèmes de mémoire et concentration.

Le ginkgo biloba, pour renforcer les fonctions cérébrales. Prendre en gélules ou en comprimés 120 à 240 mg par jour en 2 ou 3 fois.

Le romarin pour améliorer la mémoire. A prendre en infusion, mettre une cuillère à soupe de feuilles de romarion à i fuser dans une tasse d’eau chaude. A boire 2 fois par jour jusqu’à amélioration.

Pour la sécheresse vaginale.

plantes pour traiter la ménopause
plantes pour traiter la ménopause

La sauge favorise l’hydratation du vagin. A prendre en gélules, 1 le matin, 1 le midi, 1 le soir. La sauge  fait partie des plantes pour traiter la ménopause dans son ensemble. On peut aussi la prendre sous forme de tisane.

L’huile de millepertuis, car elle lubrifie le vagin. A utiliser en application locale, matin et soir.

Pour la baisse de libido.

La schizandra un stimulant sexuel. A prendre en gélules, 2 à 3 par jour avec une grand verre d’eau, maximum 870g par jour.

Pour les sautes d’humeur.

Le cimicifuga efficace pour réguler les troubles de l’humeur. Sous forme de gélules, prendre 1 à 3 gélules par jour.

La camomille, pour ses facultés à réguler les sautes d’humeur. A prendre sous forme de tisane. Verser  le l’eau bouillante sur 30g de feuilles séchées de camomille. A boire plusieurs fois par jour.

Pour l’insomnie.

Le houblon pour aider à l’endormissement. Faire une tisane de houblon par jour avant de vous endormir. Verser 15 g de cônes séchés dans un litre d’eau bouillante.

La passiflore pour un sommeil réparateur. A prendre en infusion, plonger 1 cuillère à café de fleurs dans une tasse d’eau bouillante. A boire à partir de 17 heures.

Les palpitations cardiaques.

L’aubépine pour les troubles cardiaques liés à la nervosité. A prendre en infusion 1 à 3 fois par jour.Consulter votre médecin avant d’en prendre.

Pour la peau.

La bourrache pour l’hydratation interne de la peau. Sous forme de capsules. Prendre 2 à 3 capsules par jour.

L’aloé vera pour ses vertus hydratantes. A prendre sous forme de jus, de 20 ml à 60ml maximum par jour.

Mes conseils:

Les plantes pour traiter la ménopause, une solution naturelle et efficace. L’alimentation joue aussi un rôle important pour soulager les symptômes de la ménopause. En associant les deux, vous verrez une nette amélioration. Il faut par contre ne pas négliger le fait que certaines plantes ne peuvent pas être prises sur du long terme, et que certaines ont malgré tout quelques effets secondaires. C’est pourquoi n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre médecin traitant.

Par mon expérience je peux vous dire que cela fonctionne, et que j’ai réussi à soulager naturellement bien des maux grâce aux plantes.

Merci d’avoir visité mon blog, et n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à me poser des questions. Corie.

COMMENTS

  • ldj

    Bonjour, Pour ma part le houblon a fortement diminué les bouffées de chaleur. Elles sont moins nombreuses et beaucoup moins fortes.
    Voici ce que j’ai trouvé sur le cimicifuga, si cela peut aider ! : ”   Cimicifuga racemosa (Actée à grappes) est extrêmement efficace parce qu’il diminue des taux excessifs de l’hormone lutéinisante. C’est précisément l’instabilité des taux de cette hormone qui dérègle les neurones cérébraux contrôlant la température du corps et le système cardio-vasculaire, amenant bouffées de chaleur et palpitations cardiaques. Le Cimicifuga se consomme habituellement à la dose de 40 mg par jour, en cures de six mois maximum.
        Les effets secondaires sont rares, mais peuvent aller des maux de tête à certaines perturbations gastro-intestinales.”
    Merci pour votre blog intéressant.

  • ldj

    Bonjour, Pour ma part le houblon a fortement diminué les bouffées de chaleur. Elles sont moins nombreuses et beaucoup moins fortes.
    Voici ce que j’ai trouvé sur le cimicifuga, si cela peut aider ! : ” Cimicifuga racemosa (Actée à grappes) est extrêmement efficace parce qu’il diminue des taux excessifs de l’hormone lutéinisante. C’est précisément l’instabilité des taux de cette hormone qui dérègle les neurones cérébraux contrôlant la température du corps et le système cardio-vasculaire, amenant bouffées de chaleur et palpitations cardiaques. Le Cimicifuga se consomme habituellement à la dose de 40 mg par jour, en cures de six mois maximum.
    Les effets secondaires sont rares, mais peuvent aller des maux de tête à certaines perturbations gastro-intestinales.”
    Merci pour votre blog intéressant.

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.